Le sainfoin


Cette légumineuse introduite au XVIème siecle , venue d’Asie mineure n’aime que les sols calcaires, si possible infertiles et bien drainés. Elle n’aime ni l’intensification, nin les excès de pluie et le piétinement.

Déja Olivier de Serres y faisait référence pour ses vertus médicinales
« L’herbe est appelée Sain-foin , ou Lupinella en Italie , en Provence, en Languedoc et en Suisse, l’esparcette.De l’excessive louange que l’on a donné à cette plante, à cause de sa vertu médicinale , et en engraissant le bétail qui s’en pait , vient ce mot de sain.(Olivier de Serres)

La biochimie nous a permis enfin de comprendre tout l’intérêt de cette plante et ce par la compréhension des Tannins Condensés

 

Multifolia

Le sainfoin du champ… à la fourchette

Sainfolia redéveloppe donc  la culture de sainfoin, légumineuse calcicole oubliée en France. Sous forme déshydratée, elle crée une nouvelle matière première protéique non Ogm pour l’Élevage français. La version « granulés », distribuée par Multifolia, permet d’envisager son transport, son stockage, sa conservation et son utilisation dans toute la France et à l’Export. Notamment là où la plante ne pousse pas et ainsi de favoriser son utilisation et valoriser ses propriétés agronomiques, environnementales et nutritionnelles innovantes.

One thought on “Le sainfoin

Comments are closed.